Louise Michel, figure de la Commune de Paris

Louise Michel, figure de la Commune de Paris

Café historique

60 min.

Louise Michel est probablement la figure de la Commune de Paris (1871) la plus connue aujourd'hui. En témoigne le nombre de voies et d'écoles qui portent son nom, ou encore sa candidature à la panthéonisation en 2013. Elle est généralement considérée comme l'incarnation des femmes dans l'histoire. Mais s'intéresser à Louise Michel, c'est découvrir un monde plus riche encore. Ce monde est celui de la Commune de Paris bien sûr, mais aussi du républicanisme du Second Empire, des romans de Victor Hugo, de la pédagogie alternative, du féminisme et de l'anarchisme fin de siècle. Il s'enracine dans la Haute-Marne, couvre toute la France, parcourt son empire, de la Nouvelle-Calédonie à l'Algérie, réverbère dans l'Europe et les États-Unis. Mais, avant tout, cet univers vibre d'énergie, de combats et d'engagements, souvent audacieux et médiatisés. Louise Michel occupe peu à peu une place à part dans l'imaginaire social du temps, combattante luttant contre les injustices et attachée à ses chats pour les uns, révolutionnaire furieuse qui menace l'ordre établi pour les autres. Suivre la "vierge rouge", ou la "bonne Louise", c'est ainsi se permettre d'entrer dans un XIXe siècle foisonnant, bigarré, inattendu parfois, à la fois lointain, et très proche.

Avec

quentin deluermoz

Quentin Deluermoz

Quentin Deluermoz est maître de conférences à l'Université Paris 13. Ses recherches portent sur l'histoire sociale et culturelle des ordres et des désordres au XIXe siècle (France, Europe, empires). Parmi ses ouvrages : Commune(s), 1870-1871 : une traversée des mondes au XIXe siècle (Seuil, 2020) ; Pour une histoire des possibles. Approches contrefactuelles et futurs non advenus du passé (avec Pierre Singaravélou, Seuil, 2016) ; Le Crépuscule des révolutions, 1848-1871 (Seuil, 2014).

Crédit photo : Emmanuelle Marchadour

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme