Sunset

Sunset

Sunset

NAPSZÁLLTA

László Nemes

2018

142 min.

VOSTF

1913, au cœur de l’empire austro-hongrois. Irisz Leiter revient à Budapest pour réaliser un rêve : travailler dans le célèbre magasin de chapeaux autrefois tenu par ses parents. A la veille de la guerre, sa quête sur ses origines familiales va entraîner Irisz dans les méandres d’un monde au bord du chaos.

 

Sunset a de nombreux points communs avec Le Fils de Saul. Le film, également tourné en 35mm, parle d'un personnage qui s'est donné une mission, en adoptant une perspective singulière. La caméra est constamment sur les talons de l'héroïne tandis qu'elle passe rapidement d'un lieu à l'autre, nous laissant voir autour d'elle des fragments du chaos de la ville. Les gens qu'elle rencontre sont comme les indices d'un jeu de mots croisés cryptique, presque impossible à déchiffrer à moins de s'armer de patience et du désir de comprendre les règles du jeu. La photographie est superbe : les rues sont d'abord saturées de lumière et puis l'ombre s'abat sur la ville et l'atmosphère évoque l'obscurité lugubre, éclairée à la chandelle, des tableaux de Vermeer. Kaleem Aftab, Cineuropa, septembre 2018.

 

Cette fois, László Nemes ne filme pas un univers de souffrance et de mort, mais un monde en pleine déliquescence, une société agonisante, brûlant ses derniers feux avant le chaos. Il veut montrer toutes les facettes de Budapest, cette ville tumultueuse, qui constituait, au début du XXème siècle, l’un des lieux les plus importants d’Europe. En 1913, l’Empire Austro-Hongrois était en effet à son apogée. Il régnait sur une douzaine de pays, rassemblant différents peuples, différentes cultures et les partisans de tous les grands mouvements politiques, de l’extrême-droite à l’extrême gauche, qui allaient marquer le vingtième siècle. (…)

De mouvements de caméra élégants, réglés comme des valses viennoises, “nobles” d’un point de vue purement artistique, à des prises de vue plus brutes, plus brusques, évoquant autant le chaos social et politique que le trouble qui gagne peu à peu Irisz, la mise en scène accompagne la jeune femme à mesure qu’elle réalise la décadence de l’Empire et la perversité des notables du pays, véritables ogres asservissant le peuple et sacrifiant de jeunes femmes pour leur “bon plaisir”. La colère souterraine qui agite le pays s’entremêle avec celle d’Irisz, heurtée par les sombres secrets qu’elle découvre peu à peu… jusqu’à la chute et la guerre.

Boustoune, Angles de vue, septembre 2018.

Sélections officielles : Prix Fipresci à la Mostra de Venise 2018 – Sélection officielle, Festival international du film de Toronto 2018 - Sélectionné pour représenter la Hongrie pour les Oscars 2018.

Biographie du réalisateur(rice)

Lazlo Nemes

László Nemes

Né à Budapest, en Hongrie, en 1977, László Nemes arrive en France en 1989. Très tôt, son père András Jeles, réalisateur, dramaturge et scénariste hongrois lui transmet son goût pour le cinéma. Il étudie l’histoire, la littérature et les relations internationales à Sciences Po Paris, où il s’initie aussi à l’écriture de scénarios. Il réalise son premier court-métrage, Arrivals, en 1999. Dès 2001, il est assistant-réalisateur-producteur sur plusieurs courts et longs métrages en Hongrie et en France. Il travaille notamment comme second assistant de Béla Tarr sur le film L'Homme de Londres. Ses court-métrages (Türelem, The Counterpart, The Gentleman Takes His Leave) participent en tout à plus d'une centaine de festivals internationaux et remportent plus de trente prix. En 2006, il étudie la réalisation à la Tisch School of the Arts de l'université de New York, et en 2011, il obtient une bourse de la Cinéfondation, ce qui lui permet de travailler au scénario de son film Le Fils de Saul avec Clara Royer, scénariste. Ce long-métrage obtient le Grand Prix du Festival de Cannes en 2015, suivi du Golden Globe et de l'Oscar 2016 du meilleur film en langue étrangère. En mai 2016, il devient membre du jury du 69ème Festival de Cannes. Sunset est son deuxième film, et a déjà été primé à Venise.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

László Nemes

Année

2018

Titre original

NAPSZÁLLTA

Durée

142 minutes

Date Sortie française

Mercredi 6 mars 2019

Auteur(s) / Scénario

László Nemes, Clara Royer, Matthieu Taponier

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Avec Juli Jakab (Irisz Leiter), Vlad Ivanov (Oszkár Brill), Evelin Dobos (Zelma), Marcin Czarnik (Sándor), Christian Harting (Otto von Koenig), Julia Jakubowska (Countess Rédey), Benjamin Dino (Andor)  

Direction photographie

Mátyás Erdély

Montage

Matthieu Taponier

Couleur

Couleur

Production

Laokoon Filmgroup, Playtime Production  

Distributeur

Ad Vitam

Musique

László Melis

Son

Tamás Zányi

Producteur(trice)

Gábor Sipos, Gábor Rajna

Pays

Hongrie France

Critiques

 

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

Sunset

  • Jeudi 22 novembre 2018 - 15 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Sunset

  • Samedi 24 novembre 2018 - 10 h 30

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne