La Tragédie des brigades internationales

Tragédie des Brigades internationales

La Tragédie des brigades internationales

Patrick Rotman

2016

104 min.

VF

Pendant la guerre d’Espagne, de 1936 à 1939, des volontaires affluent du monde entier pour défendre la jeune République, menacée par le putsch de Franco, lui-même soutenu par l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste. Quelques 35 000 hommes, venus d’une cinquantaine de pays, vont s’engager dans des combats de plus en plus désespérés…

 

« Il y a deux manières d’évoquer l’épopée des Brigades internationales. La première est de décrire des unités de volontaires dirigées par des chefs staliniens sanguinaires occupés à faire fusiller leurs propres troupes ou à assassiner trotskistes ou anarchistes en trahissant l’élan de la révolution sociale. La seconde consiste à saluer ces brigadistes comme les derniers représentants d’une utopie communiste en train de sombrer dans la nuit stalinienne, des héros de la lutte antifasciste,  premiers engagés dans cet épisode préfigurant la seconde guerre mondiale.
Patrick Rotman a manifestement hésité entre les deux options pour finir par se rallier à la deuxième. À raison, car les travaux d’historiens comme Paul Preston (Une guerre d’extermination. Espagne 1936–1940, Belin, 2016) ou Rémi Skoutelsky (L’Espoir guidait leurs pas, Grasset, 1998) ont tordu le cou aux mensonges de la propagande franquiste ou aux approximations provenant de certains témoignages.
Le récit des trois années de guerre est classique, expliquant pas à pas le coup d’État militaire de juillet 1936, l’aide immédiate aux putschistes, apportée par Hitler et Mussolini, la révolution sociale menée par les anarcho-syndicalistes de la CNT, la guerre menée par des milices mal équipées contre une armée professionnelle. Sans omettre le rôle mortifère des espions soviétiques, la violence des premiers mois du côté républicain et celle qui deviendra un véritable système de terreur du côté franquiste. Pour aboutir à la décision de recruter des volontaires étrangers, prise par l’Internationale communiste en septembre, qui va mener à l’engagement des premières Brigades internationales pour défendre Madrid en novembre.
D’Albacete, où ils sont armés et entraînés à toutes les grandes batailles, on suit de manière très réaliste ces unités étrangères. Le point d’orgue étant la bataille de Guadalajara où s’affrontent les soldats de Mussolini et les volontaires italiens de la brigade Garibaldi. Toujours engagées en première ligne, voire sacrifiées, les Brigades internationales subiront des pertes terribles entraînant mutineries et désertions bien expliquées dans le documentaire avec cependant des exagérations : on n’abattait pas des brigadistes d’une balle dans la tête sur le front.
Le documentaire se termine avec l’incarcération des derniers brigadistes en 1939, dans des camps d’internement français. Pour justifier son titre, le réalisateur aurait pu évoquer la répression féroce que subiront ses hommes aux Etats-Unis avec le maccarthysme, en Suisse, où on leur retirera la nationalité, en Tchécoslovaquie ou en Hongrie, où ils seront broyés dans des procès staliniens, en Pologne, où ils subiront de honteuses campagnes antisémites. Et leur rôle essentiel dans la résistance au nazisme, en France et ailleurs. » – Le Monde

Biographie du réalisateur(rice)

Patrick Rotman © Jérôme Panconi

Patrick Rotman

Auteur, scénariste et réalisateur, essentiellement de documentaires, il est également l'auteur de plusieurs ouvrages sur des sujets de société en collaboration avec Hervé Hamon. Il a réalisé plusieurs documentaires sur des grands événements de l'histoire et de la politique française aux XXe et XXIe siècles. Il a également créé et animé l'émission Les Brûlures de l’histoire, diffusée de 1993 à 1997.

Films réalisés

2016 : La Tragédie des Brigades Internationales - Sélection Panorama du Documentaire, Pessac 2016
2014 : L'Homme du destin. De Gaulle 40-44 - Sélection Prix du film d'histoire catégorie Documentaire, Pessac 2014
2013 : Le Pouvoir
2011 : Les Fauves - Sélection thématique, Pessac 2011
2011 : Le Grand Georges
2010 : Lionel raconte Jospin
2009 : Un mur à Berlin
2008 : 68
2006 : Chirac, le jeune loup (1932-1981) / Chirac, le vieux lion (1981-2006) - Sélection thématique, Pessac 2011
2005 : Les Survivants - Sélection Prix du Documentaire historique, Pessac 2005
2005 : La Foi du siècle. L'Histoire du communisme (réal. P. Barbéris)
2004 : Été 44, la libération - Sélection Prix du Documentaire historique, Pessac 2004
2002 : L'Ennemi intime, Violences dans la guerre d'Algérie
2000 : François Mitterrand ou le roman du pouvoir
1998 : De Gaulle : Le retour
1992 : La Guerre sans nom (coréalisé avec Bertrand Tavernier)

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Patrick Rotman

Année

2016

Durée

104 minutes

Date Sortie française

Mardi 25 octobre 2016

Auteur(s) / Scénario

Patrick Rotman

Thématiques abordées par le film
Guerre d'Espagne
Détails

Montage

Yvan Gaillard

Couleur

Couleur et N&B

Production

Michel Rotman pour Kuiv Productions

Distributeur

Kuiv Productions

Son

Serge Kochyne

Pays

France

Avec le soutien de

France Télévisions,RTBF, RTS, RSI, ICI RDI, Ceska Televize, CNC, Procirep, ANGOA-AGICOA

Critiques

 

Le programme 2018

Tout le programme du festival 2018 en PDF

Télécharger le programme

La Tragédie des brigades internationales

  • Samedi 24 novembre 2018 - 18 h 15

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne