Farrebique

Farrebique

Farrebique

Georges Rouquier

1946

90 min.

VF

En 1942, Georges Rouquier est un aspirant cinéaste dont l’unique film à ce jour, le court métrage Vendanges (1929) a attiré l’attention sur lui sans qu’il puisse convertir ce premier essai en tremplin de carrière. La chance tourne avec la rencontre du producteur Étienne Lallier. Après un nouveau court métrage en forme de galop d’essai, Le Tonnelier, Lallier suggère en 1944 à Rouquier la réalisation d'un film dédié au monde paysan saisi au fil des saisons. L’objectif : documenter un mode de vie et ses rituels, un écosystème inscrit dans le cycle plus vaste du passage des générations et de la transmission de pratiques ancestrales. Un monde en pleine mutation, pourtant, qui se convertit peu à peu au confort (encore relatif), à l’électricité et à la mécanisation.

Rouquier va filmer sa propre famille et la ferme de son oncle, où il passait enfant tous ses étés. Farrebique sera un « documentaire fictionnalisé », selon le modèle établi par Robert Flaherty – un genre que l’on n’appelle pas encore « film ethnographique ». Les situations, les enjeux narratifs et les mots sont ceux des protagonistes, réécrits pour adhérer au vérisme qui s’attache aussi à tous les espaces de la ferme et au quotidien rythmé par la traite, la confection du pain, les repas et les travaux des champs. Le cycle des saisons amène également avec lui une note lyrique à l’arrivée du printemps, dans une célébration de la terre qui s’éveille, vibrant d’une vitalité irrépressible qui se communique sans distinction aux plantes, aux animaux et aux êtres.

Le succès de Farrebique, couvert d’éloges et de prix, ne va pas vraiment offrir à Georges Rouquier l'avenir tout tracé dont il rêvait. Poursuivant son activité aux lisières de la pédagogie et de l'ethnographie (ainsi qu'une carrière d'acteur aux rôles souvent marquants), il lui faudra attendre près de 40 ans pour retrouver la lumière, à la faveur d'une suite tardive et pleine de sens à son manifeste créatif : Biquefarre, en 1983.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Georges Rouquier

Année

1946

Durée

90 minutes

Date Sortie française

Mardi 11 février 1947

Auteur(s) / Scénario

Georges Rouquier

Format de diffusion

DCP

Détails

D'après

D'après D'après une idée de Claude Blanchard

Direction photographie

André Dantan, Daniel Sarrade (prises de vues macrophotographiques)

Montage

Madeleine Gug, Renée Varlet

Couleur

N&B

Production

Les Films Étienne Lallier

Distributeur

Les Documents cinématographiques

Musique

Henri Sauguet

Son

René Lecuyer

Pays

France

Critiques

 

Farrebique

  • Vendredi 24 novembre 2023 - 18 h 20

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Programme 2023

Programme 2023

Télécharger le programme