Capitaine sans peur

Capitaine sans peur

Capitaine sans peur

Captain Horatio Hornblower R.N.

Raoul Walsh

1951

117 min.

VOSTF

En 1807, durant les guerres napoléoniennes, le capitaine de la marine britannique Horatio Hornblower est confronté à de périlleuses aventures dans les eaux lointaines d'Amérique centrale. À bord du HMS Lydia, Hornblower et ses hommes ont pour mission de faire diversion pour affaiblir les troupes françaises et leurs alliés espagnols…

Ce superbe divertissement hollywoodien où le Technicolor est roi est sans doute le plus somptueux film d'aventures maritimes de l'après-guerre. Il a été tourné en Angleterre et sur la côte d'Azur. Le décor de la “Lydia” fut le plus grand vaisseau d'époque jamais reconstitué en Angleterre, dans les studios ultra-modernes de Denham dirigés par Alexandre Korda (sur ce dernier, également réalisateur d'importance, cf. La Vie privée d'Henry VIII, p. 131 et Lady Hamilton, p. 98). On peut juger que, par rapport aux moyens mis en œuvre, le relief des personnages laisse à désirer. Mais d'un autre côté, c'est le caractère entièrement et uniquement héroïque des personnages qui stimule la rêverie suscitée par cette bande dessinée au classicisme inventif et harmonieux. L'action et l'aventure comptent plus que ceux qui les vivent. Filant à toute allure, elles sont comme un miroir fascinant tendu au spectateur. Le film possède ainsi un très puissant pouvoir onirique (lié en partie à la constante réussite des héros dans leurs entreprises). À partir de là, l'improbable localisation géographique de certaines séquences n'a plus guère d'importance. Et ce film sans truculence et sans démesure – les deux registres de prédilection de l'auteur – démontre plus qu'aucun autre le génie multiple de Walsh. Construisant avec Gregory Peck une caractérisation simple, humoristique et efficace pour le personnage de Hornblower, il n'essaie même pas de transformer l'acteur en héros walshien ce qu'il fera l'année suivante dans Le Monde lui appartient). Il cisèle entre lui et Virginia Mayo, dans un registre qu'il n'affectionne guère mais où il est quand même génial, des scènes d'amour pudiques à la douceur et à l'élégance incomparables. À tout moment, le film invente en mineur quelque nouveau développement, ajoute à l'ensemble une tonalité inattendue (un portrait à l'eau-forte d'un mégalomane grotesque, El Supremo ; une scène sobre et discrètement émouvante quand Lady Barbara donne un baiser maternel à un jeune marin agonisant). Cette diversité de tons et de moyens fait aussi partie de ce sens de l'aventure que possède au plus haut point le réalisateur. Pour le reste, c'est-à-dire l'action et la bagarre, Edmond T. Greville, assistant du film, a décrit à merveille la méthode et l'explosive vitalité du vieux maître : “Walsh les lance littéralement dans l'image, dans une pagaille inouïe, de préférence sans répétition. Il compte sur l'instinct, sur la spontanéité des réactions humaines. "Si on leur tape dessus, ils seront bien obligés de se défendre" proclame-t-il. Et soudainement, il improvisait un mouvement d'appareil, un panoramique, un cadrage. Les cadreurs tombaient comme des mouches et c'est Guy Green qui, seul, put terminer les prises de vue.”» – Jacques Lourcelles, Dictionnaire du Cinéma, tome 3.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Raoul Walsh

Année

1951

Titre original

Captain Horatio Hornblower R.N.

Durée

117 minutes

Date Sortie française

Vendredi 21 décembre 1951

Auteur(s) / Scénario

Ivan Goff, Ben Roberts, Æneas MacKenzie

Format de diffusion

DVD

Détails

Interprètes

Gregory Peck (Horatio Hornblower), Virginia Mayo (Lady Barbara Wellesley), Robert Beatty (le lieutenant Bush), Moultrie Kelsall (le lieutenant Crystal), Terence Morgan (le lieutenant Gerard)…

D'après

D'après le roman de C.S. Forester

Montage

Jack Harris

Couleur

Couleur

Distributeur

Swank Films (warner)

Musique

Robert Farnon

Son

Harold V. King

Producteur(trice)

Gerry Mitchell, Raoul Walsh

Pays

USA/GB

Critiques

Capitaine sans peur

  • Jeudi 23 novembre 2017 - 19 h 45

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme