Aucun ours

Aucun ours

Aucun ours

Khers Nist / خرس نیست

Jafar Panahi

2022

107 min.

VOST

Dans un village iranien proche de la frontière turque, un metteur en scène est témoin d'une histoire d'amour tandis qu'il en filme une autre. La tradition et la politique auront-elles raison des deux ?

- Prix spécial du jury de la Mostra de Venise 2022 -

Jafar Panahi continue de repousser les limites du cinéma avec ce dernier film, qui met en scène deux histoires d'amour parallèles et les conséquences désastreuses qui peuvent découler de poursuites artistiques apparemment insignifiantes. Comme il l'a fait précédemment, Panahi joue son propre rôle. Retiré dans un village iranien, il dirige à distance une équipe de tournage située à quelques kilomètres de là, de l'autre côté de la frontière, en Turquie. Parallèlement, il s'implique involontairement dans la politique du village dans lequel il séjourne. À travers ces trajectoires narratives parallèles, Panahi examine les répercussions de ses actions sur les personnes qui participent à son travail, volontairement ou non, dans un commentaire réfléchi et engagé. © Jane Schoettle

Le 8 juillet 2022, le cinéaste Mohammad Rasoulof est arrêté à Téhéran et incarcéré pour « incitation à la haine » dans la prison iranienne d’Evin, sous le du ministère du Renseignement de la République islamique d’Iran. La raison invoquée est le lancement d’un appel sur les réseaux sociaux, signé par lui et par soixante-dix personnalités du milieu du cinéma iranien, qui demandait aux forces de l’ordre d’arrêter de menacer les civils avec leurs armes à feu lors des manifestations. Le 11 juillet, tenant à s’élever contre cette nouvelle répression violente à l’encontre des artistes, Jafar Panahi est venu manifester devant la prison d’Evin pour exiger sa libération. Il a aussitôt été interpellé, arrêté et enfermé. En détention depuis, Jafar Panahi a adressé une lettre ouverte aux organisateurs du Festival de Venise où Aucun Ours était sélectionné en compétition. Il co-signe cette déclaration avec son confrère Mohammad Rasoulof.

« Nous sommes des cinéastes. Nous faisons partie du cinéma indépendant iranien. Pour nous, vivre c’est créer. Nous créons des œuvres qui ne sont pas des commandes, c’est pourquoi ceux qui sont au pouvoir nous voient comme des criminels. Le cinéma indépendant reflète son époque. Il s’inspire de la société. Et il ne peut y être indifférent. L’histoire du cinéma iranien témoigne de la présence constante et active de réalisateurs indépendants qui ont lutté pour repousser la censure et garantir la survie de cet art. Pendant que certains se voient interdire de tourner des films, d’autres sont contraints à l’exil ou réduits à l’isolement. Et pourtant, l’espoir de créer à nouveau est notre raison d’être. Peu importe où, quand et dans quelles circonstances, un cinéaste indépendant crée ou pense à la création. Nous sommes des cinéastes indépendants ».

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Jafar Panahi

Année

2022

Titre original

Khers Nist / خرس نیست

Durée

107 minutes

Date Sortie française

Mercredi 23 novembre 2022

Auteur(s) / Scénario

Jafar Panahi

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Jafar Panahi (Jafar Panahi) Mina Kavani (Zara) Bakhtiar Panjei (Bakhtiar) Vahid Mobaseri (Ghanbar le loueur) Narjes Delaram (La mère de Ghanbar) Naser Hashemi (Le maire du village) Reza Heydari (L’assistant réalisateur) Darya Alei (Gozal) Amir Davari (Solduz, l’amant de Gozal) Javad Siyahi (Jacob, le premier de Gozal)

Direction photographie

Amin Jafari

Montage

Amir Etminan

Couleur

Couleur

Distributeur

ARP Sélection

Son

Mohammadreza Delpak

Costumes

Leyla Siyahi

Producteur(trice)

Nader Saeivar, Jafar Panahi

Pays

Iran

Critiques

 

Aucun ours

  • Jeudi 17 novembre 2022 - 11 h 10

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Aucun ours

  • Vendredi 18 novembre 2022 - 21 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Programme 2022 - Supplément Sud Ouest

Programme 2022 - Supplément Sud Ouest

Télécharger le programme