Alamo

"Alamo" de John Wayne

Alamo

The Alamo

John Wayne

1960

140 min.

VOST

1836. Le général Santa Anna et l'armée mexicaine déferlent sur le Texas. Pour les stopper, Sam Houston charge le colonel Travis de défendre à tout prix Fort Alamo, un obstacle sur la route des Mexicains. Travis peut compter sur les hommes de Jim Bowie et Davy Crockett, mais leurs effectifs limités rendent la situation critique…

Vers le 28e état américain. En 1821, le Mexique conquiert son indépendance face à l’Espagne et devient deux ans plus tard une – fragile – république qui prend l’organisation fédérale américaine pour modèle. Le Texas, regroupé avec la province limitrophe de Coahuila, est donc de fait un État mexicain – mais largement peuplé de colons américains, installés sur ces terres plus ou moins légalement. Entre Américains d’origine, les Texians, et Mexicains, la cohabitation est délicate à tous points de vue. Les premiers sont non seulement esclavagistes pour une bonne part, alors que l’esclavage est officiellement récusé par les autorités mexicaines, mais également protestants. Si les intérêts politiques et économiques divergent, le choc culturel et religieux n’est pas moindre. Enfin, le gouvernement mexicain est convaincu de la planification à moyen terme d’une annexion du Texas par le voisin américain.

Après l’adoption d’une nouvelle Constitution mexicaine en 1835, qui renie le fédéralisme et adopte désormais un modèle centraliste, les Texians forment leur propre armée. Les troupes mexicaines stationnées sur place sont sèchement défaites à la mi-décembre. Antonio López de Santa Anna regroupe alors des milliers d’hommes qui marchent en février 1836 sur San Antonio de Béxar, où se trouve l’ancienne mission d’Alamo, « requalifiée » en complexe militaire. Alamo s’avère même un emplacement stratégique pour ralentir la progression de Santa Anna au cœur du Texas. Après 13 jours de siège, les Texians sont massacrés. Mais cet épisode, aussi symbolique et retentissant soit-il, n’est qu’une étape d’un processus plus vaste. Le 21 avril 1836, les Mexicains sont battus à San Jacinto et doivent se retirer au Sud du Rio Grande, pavant la voie à l’annexion effective du Texas en 1845. Les États-Unis et le Mexique entrent en guerre.

The making of an American Epic. Ce film, John Wayne en avait rêvé pendant 15 ans. De cette tirade aussi, peut-être : « République. J’aime ce mot. Ça veut dire vivre librement et parler librement. Aller et venir, acheter ou vendre, être saoul ou sobre, à son choix. Il y a des mots qui inspirent. République est un de ces mots qui me serrent la gorge. » Alamo était donc destiné à devenir « an American Epic et Wayne (qui avait initialement prévu de s’en tenir à son rôle de producteur/metteur en scène) à endosser le rôle de Davy Crockett, l’une de ses plus mémorables compositions. Dans cette aventure, Wayne va investir personnellement 1,5 M de $, environ un tiers du budget. La reconstitution du Fort Alamo est hallucinante de réalisme, de même que la bataille finale. Et bien que le film prenne d’énormes libertés avec l’Histoire, il préserve l’essence des rapports tendus entre ses trois principaux protagonistes (Crockett, Bowie et Travis), véritable fil rouge de sa dramaturgie.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

John Wayne

Année

1960

Titre original

The Alamo

Durée

140 minutes

Auteur(s) / Scénario

James Edward Grant

Format de diffusion

Blu Ray

Thématiques abordées par le film
États-Unis
Détails

Interprètes

 John Wayne (le colonel Davy Crockett), Richard Widmark (le colonel Jim Bowie), Laurence Harvey (le colonel William Travis), Frankie Avalon (Travis), Patrick Wayne (le capitaine James Bonham)…

Direction photographie

William H. Clothier

Montage

Stuart Wilmore

Couleur

Couleur

Production

The Alamo Company

Coproduction

Batjac Productions

Distributeur

Swank / MGM

Musique

Dimitri Tiomkin

Son

Jack Solomon

Costumes

Frank C. Beetson, Ann Peck

Décors

Alfred Ybarra, Victor A. Gangelin

Producteur(trice)

John Wayne, Michael Wayne

Pays

USA

Critiques

 

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme