Le programme et les dispositifs 2020

AVANT-PROPOS

Compte-tenu du contexte de crise sanitaire du premier semestre 2020, l'équipe du festival s'est adaptée pour préparer ce programme pendant le confinement.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ne pouvons présager de l'évolution de la situation et du contexte à l'automne prochain. Néanmoins, la mission pédagogique du Festival du film d'histoire souhaite continuer le travail initié depuis trois décennies et s'adapter à la situation, comme elle a pu le faire à la suite des attentats de 2015 en reportant toutes les séances scolaires au premier trimestre 2016 en respectant des consignes de sécurité strictes.

Ainsi, en fonction du contexte et des conditions sanitaires en novembre prochain, l'équipe du Festival mettra tout en oeuvre pour vous proposer différentes options en termes de calendrier, de capacité d'accueil des élèves, tout en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires et contraintes réglementaires.

Nous vous proposons donc de vous inscrire comme chaque année. Ces inscriptions, telles des déclarations d'intérêt pour le programme pédagogique du Festival, nous permettront de nous organiser au mieux pour vous accueillir avec vos élèves dans les meilleures conditions. Nous vous tiendrons informés dans les meilleurs délais des options envisagées. Celles-ci pourront être évolutives en fonction de l'actualité.

 

Le programme scolaire 2020 : "Le XIXème siècle, à toute vapeur !"

Cette année, le Festival se penche sur un siècle tout entier, le XIXème siècle. Un riche programme pour évoquer les progrès spectaculaires de la science, de la technique et des transports, bases de la révolution industrielle ; les mutations économiques aux répercussions profondes entre développement du capitalisme et naissance de la classe ouvrière, misère, luttes et révolutions, utopies et mouvements politiques ; les inventions, la littérature comme témoignage des métamorphoses sociales, commerciales et urbaines, ou encore la peinture ; sans oublier l'expansion des colonies européennes, l'esclavage, la Conquête de l'Ouest américain...

Le programme pédagogique propose 17 films. Des oeuvres choisies avec les même exigences : l'intérêt historique et la clarté du propos, l'attrait et la qualité artistique, et bien entendu l'accessibilité (dans la narration, le propos) pour les élèves.

Le programme pédagogique est diffusé dans tous les établissements de Nouvelle-Aquitaine et permet aux établissements de se positionner sur des séances du Festival dès le printemps.

 

Les séances sans intervention

Elles offrent la possibilité à une classe d’assister à la projection d’un film du programme scolaire du Festival, à Pessac, sans intervention pédagogique avant ou après la séance. Le travail pédagogique autour du film s'effectue uniquement en classe.
Sauf interdiction légale, tous les films de la programmation sont également proposés en séance scolaire sur demande.
 

La classe (ou séance) découverte

Ce dispositif consiste à proposer la projection d’un film sur le thème, suivie d’une intervention pédagogique pour permettre aux élèves de découvrir une cinématographie différente et ainsi, les sensibiliser à la culture et à l’histoire, par une approche artistique, littéraire et cinématographique.
 

La classe passeport

Organisée sur une journée entière autour d’un thème précis, elle donne l’occasion aux élèves de réellement participer au Festival, d’assister à deux projections et de rencontrer un spécialiste : un enseignant, un professionnel du cinéma pour l’objectif « éducation à l’image » ou un historien (ou un spécialiste du sujet abordé) pour la sensibilisation au thème de l’année. Le but est de permettre aux élèves d’identifier des repères historiques, géographiques, civiques, culturels pour comprendre l’évolution et la complexité du monde actuel et des repères cinématographiques pour enrichir leurs connaissances et leur culture cinématographiques et développer leur regard critique. La journée est éventuellement complétée par la visite d’une exposition.
Cette année, exceptionnellement, une classe passeport est proposée sur une demi-journée car elle s'articule autour de deux documentaires de 52 min.

La classe citoyenne

Ce dispositif consiste à proposer la projection d’un film sur le thème, suivie d’une conférence, dans la salle du Conseil Municipal (sauf indisponibilité), et de sensibiliser les élèves à des questions morales et civiques.

La classe cinéma

Ce dispositif consiste à proposer l’étude d’un cinéaste et de son œuvre. Organisée sur une demi-journée, elle donne l’occasion aux élèves d’assister à une projection et de rencontrer un spécialiste : un enseignant, un professionnel du cinéma pour l’objectif « éducation à l’image ». Le but est de permettre aux élèves de découvrir un réalisateur et ses films, d’enrichir leurs connaissances et leur culture cinématographiques et de développer leur regard critique.

La classe art & cinéma

Ce dispositif consiste à proposer l’étude d’un artiste et de son œuvre. Organisée sur une demi-journée, elle donne l’occasion aux élèves d’assister à une projection et de rencontrer un spécialiste : un enseignant, un professionnel du cinéma pour l’objectif « éducation à l’image » ou un historien de l'art. Le but est de permettre aux élèves de découvrir un artiste et son oeuvre dans un contexte historique précis, d’enrichir leurs connaissances et leur culture artistiques et cinématographiques et de développer leur regard critique.

La classe philo

Une classe spécialement conçue pour les lycéens de terminale. Elle propose, autour d’un film, une conférence ou un atelier de réflexion philosophique.

La classe conférence

Organisée sur une demi-journée, ce dispositif donne l’occasion aux élèves de réellement participer au Festival et d'étudier un sujet au travers d'une nouvelle approche en assistant à la conférence d'un historien. Comme pour la classe passeport, le but est de permettre aux élèves d’identifier des repères historiques, géographiques, civiques, culturels pour comprendre l’évolution et la complexité du monde actuel. Ils peuvent ainsi développer leur capacité d'écoute, enrichir leurs connaissances. Cette année, ce dispositif ne propose pas de projection de film

 

L’Atelier Critiques

Il a pour objet de permettre à un petit groupe de lycéens cinéphiles, passionnés par le cinéma (de la métropole bordelaise) de participer au Festival en tant que « journalistes en herbes ». Basée sur le volontariat des lycéens, cette participation est libre et autonome. Après une journée de formation en novembre, les élèves retenus par le Rectorat et le Festival, seront immergés dans la manifestation. Encadrés par des enseignants et un critique de cinéma, les lycéens écriront des articles de fond, des critiques de films, réaliseront des interviews et alimenteront ainsi quotidiennement les sites Internet du Festival et du Rectorat.

Pendant le Festival, un groupe de 7 lycéens sélectionnés dans l’Académie de Bordeaux participeront à un atelier d’écriture de critiques de cinéma. Cet atelier sera encadré par Alain Bergala, critique professionnel, et des enseignants du réseau cinéma de la DAAC (Rectorat de Bordeaux).

Pour y participer, il faut renseigner le bulletin d’inscription (disponible en cliquant ici) et l'envoyer dûment complété à la DAAC : mateusz.panko@ac-bordeaux.fr, avec une lettre de motivation ainsi que la critique d’un film récent.

Modalités :

  • Un jury (DAAC, Festival) sélectionnera les 7 élèves
  • Les élèves retenus seront invités à une réunion d’information et de préparation
  • Une formation sera organisée début novembre au cinéma Jean Eustache

Déroulement de l’atelier :

  • Les élèves seront accrédités pour la durée du festival et devront produire plusieurs textes (critiques, interviews, analyses)
  • Un calendrier de présence sera établi en début de festival (présence sur le festival en semaine, en fonction des cours, présence sur le festival le weekend)

En résumé 

  • Lundi 16 novembre : ouverture du festival
  • Mardi 17, mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20 : écriture et mise en ligne (selon un calendrier à établir en début de festival) en présence d’un critique professionnel
  • Samedi 21, le matin : synthèse et dernière mise en ligne

Les candidats doivent :

  • Renseigner le bulletin d’inscription
  • Envoyer une lettre de motivation
  • Rédiger la critique d’un film sorti sur les écrans en 2020

Les candidatures doivent être adressées à la DAAC : mateusz.panko@ac-bordeaux.fr avant le vendredi 16 octobre 2020.

 

***
Les Ciné-Dossiers
L'outil pédagogique du Festival pour les enseignants.

Le quatrième numéro de la collection pédagogique des Ciné-Dossiers, consacré à 17 films sur le XIXème siècle, sera disponible à la rentrée 2020.

Les enseignants inscrits avec leur classe pour participer au programme scolaire du prochain festival pourront commander le Ciné-Dossiers au tarif préférentiel de 8€. Il sera également en vente au tarif de 15€, au Festival du Film d’Histoire et au cinéma Jean Eustache. Le bon de commande pour tous les numéros des Ciné-Dossiers est disponible en cliquant ici.

Pour chacun des 17 films du Festival proposés, 8 pages comprenant :
› Fiche de présentation
› Contextes historique et cinématographique
› Analyses et pistes pédagogiques
› Ressources documentaires.

Des extraits de ce manuel sont également disponibles sur le site Internet, dans la rubrique Documents pédagogiques.

 


***

Le Prix Bernard Landier décerné par le jury des lycéens – catégorie documentaire


Créé à l’occasion du 12e Festival, il réunit neuf lycéens qui constituent un jury et décernent le Prix Bernard Landier. Ces lycéens choisis sur la base du volontariat dans plusieurs lycées de la métropole bordelaise, suivent toutes les projections des documentaires en compétition dans le cadre du prix du documentaire historique. Le jury est encadré par un(e) pédagogue afin de permettre de réelles discussions et de favoriser l’émergence d’une décision à la majorité, et présidé par un(e) réalisateur/réalisatrice. Le prix est remis, par les lycéens, lors de la cérémonie de clôture.
Fiche de candidature à télécharger en cliquant ici.

***

La Mission pédagogique

La mission pédagogique du festival se constitue de plusieurs groupes de travail : le groupe pédagogique qui participe au choix des films et à la composition du programme scolaire, le groupe de rédacteurs des Ciné-Dossiers et le groupe des intervenants lors des séances scolaires pendant la manifestation et en décentralisation. 

Le programme scolaire est élaboré tout au long de l’année par la mission pédagogique constituée d’enseignants, de passionnés de cinéma, de membres de l’équipe du Festival et de représentants des institutions éducatives.
Nous les remercions pour leur implication, leur soutien et leur enthousiasme.

Parmi les collaborateurs de la mission pédagogique ›

- enseignants du primaire : Nathalie Vard ;

- enseignants du secondaire : Jean-François Cazeaux, Alain Charlier, Virginie Courrèges, Jean-Jacques Issouli, Julien Labadie, Jean Laurenti, Édith Masson, Mateusz Panko, Raphaëlle Rambert, Patrick Richet, Lolita Ruffino ;

- enseignant de l'université : Pierre Singaravélou ;

- représentants institutionnels : Catherine Lafon-Tallet, Sandra Mourad ;

- membres du Festival : François Aymé, Frédérique Ballion, Boris Barbiéri, Victor Courgeon, Michèle Hédin, Julia Pereira, Bruno Scheurer. 

 

 

Programme scolaire 2020

Programme scolaire 2020

Télécharger le document