Valérie Nivelon : l’Histoire entre les oreilles
RFI (Radio France Internationale), unique station de radio francophone à diffusion mondiale, participe depuis 2001 au Festival du Film d’Histoire de Pessac. Cette radio de service public attire les amoureux de la culture française.« La marche du monde », émission présentée et produite par Valérie Nivelon, aborde des faits historiques tout en les rattachant à l’actualité.

Le casque sur les oreilles, prête à parler dans le micro, elle débute son émission enregistrée sous le chapiteau du Festival.

Entourée de Gilbert Balavoine, réalisateur, Jean Lacouture et Jean Touzot, Historiens et co-auteurs, et enfin Claude Rich, acteur, elle anime le débat sur le film « François Mauriac, un journaliste engagé ».

Avant l’enregistrement, plusieurs essais sont effectués dans une ambiance amicale.

 

En professionnelle, Valérie Nivelon répond à nos questions.

Depuis quand faites-vous ce métier ?
Depuis une quinzaine d’années

Pourquoi cela vous passionne-t-il ?
La radio m’a donné l’envie du journalisme, mais pas l’inverse. J’adore la chaleur de la radio, sa véracité, non altérée par les images trompeuses.

Les questions pour relancer le débat vous viennent-elles pendant celui-ci ? Ou tout est-il préparé à l’avance ?
Je choisis un angle, une question principale qui en amène d’autres, qui dérivent du même thème. Cela donne une impression de narration, de fluidité du discours.
Plus je me renseigne, plus je prépare de questions, et plus je suis libre sur le choix des questions pendant le débat. Enfin, plus les sources sont différentes, plus le débat est vivant.

Que faites-vous lors d’un imprévu ?
Je « gère » : Il faut combler les blancs. En radio, ils sont interdits, il faut à tout prix les éviter.

Lors d’une liaison sans-réponse avec l’étranger, on enchaîne sur une autre rubrique pour y revenir plus tard, si cela est possible.

Pourquoi aborder le sujet de François Mauriac ?
Je me suis inspirée du film de Jean Lacouture.

Comment avez-vous choisi vos invités ?
C’est tout d’abord pour faire avancer mon émission, mais ce serait mentir de vous dire que ce n’est pas aussi pour mon plaisir personnel. Mais la première raison passe avant le reste.

Camille Mano - Laetitia Judas - Marie Grange - Sophie Hulot - Jonathan Jato.

 



Nouveau Festival : nouvelle équipe de Festizine! Cette année, les horizons se sont élargis ! Le groupe est en effet composé de seize élèves des lycées du Sud-Médoc ( Le Taillan) et de Pessac ( Pape Clément ). Nous sommes là pour vous faire partager nos rencontres avec les festivaliers avec quatre rubriques très différentes qui seront multipliées par quatre (le nombre de mise en ligne) ! Nous relevons le défi de jouer les journalistes d’un week-end. Revenez-nous voir souvent sur le web !

Sophie HULOT

 

 

Copyright © 2004 Festival international du film d'histoire.