Le 12/14 entre tension et frustration
Festizine s’est glissé dans les coulisses de France 3 pour suivre l’émission spéciale du 12/14 consacrée au Festival. Ambiance.

12h20 : arrivée aux studios de France 3 Aquitaine.Emission spéciale du 12/14 local consacrée à ce 15ème Festival. Sont invités Yves Boisset, président du jury du film d’histoire et Pierre Veilletet, président de Reporters Sans Frontières.
12h38. Un invité manque à l’appel. L’émission commence dans un quart d’heure!
12h44. Il arrive enfin. Séance maquillage.

12h53. Interdiction formelle de parler dans la régie. Début du direct. Lancement du chronomètre : tout est strictement minuté.

Informations générales : station de ski , basket, Noël à Bordeaux,météo.
Un mur tapissé d’écrans permet à la régie de tout voir et de tout contrôler ; 5,4,3,2,1, Festival de Pessac. Sur le plateau, Karine, la présentatrice, donne la parole à ses invités. Jean-Marie Bertineau, qui présente le film “François Mauriac, un journaliste engagé”, est intarissable, trop bavard. L’émission prend quatre minutes de retard. La tension monte.

“Qui s’est trompé dans le synthé, qui c’est qui l’a pas relu ?! C’est quand même pas croyable !” Le régisseur râle. Magnéto 1 : envoi du reportage. Pendant la diffusion, Karine doit alors choisir ce qu’elle va couper pour respecter le temps de l’émission, “dépêche toi, dans 12 secondes c’est à toi”, lance le réalisateur, acerbe, à Karine. Retour sur le plateau. Des chroniqueurs rentrent.

On visite Bordeaux, on critique des livres. Les rubriques s’enchaînent les petits aléas du direct aussi : problèmes de cadrages : “Caméra 5, j’veux pas voir la table !”, et de synthé (les sous-titres) : “On a le nom, envoie moi l’suivant !”. Mais le retard est rattrapé, Jacques Debort rédacteur en chef, l’annonce à Karine dans l’oreillette. L’édition se termine sans autres problèmes mais Yves Boisset et Pierre Veilletet n’ont pas pu vraiment s’exprimer. Frustrant !

“Caméra 6, gros plan sur Karine, vite !”. Générique de fin. Agitation en régie : les réglements de comptes fusent. “La routine !” La journée n’est pas terminée, on prépare l’édition du lendemain. De leur côté, les invités retournent sur le festival pour enchaîner interviews et débats avec les autres médias.

Arthur Richer - Audrey Ferreira - Justine Baudart - Marion Salin

 



Nouveau Festival : nouvelle équipe de Festizine! Cette année, les horizons se sont élargis ! Le groupe est en effet composé de seize élèves des lycées du Sud-Médoc ( Le Taillan) et de Pessac ( Pape Clément ). Nous sommes là pour vous faire partager nos rencontres avec les festivaliers avec quatre rubriques très différentes qui seront multipliées par quatre (le nombre de mise en ligne) ! Nous relevons le défi de jouer les journalistes d’un week-end. Revenez-nous voir souvent sur le web !

Sophie HULOT

 

 

Copyright © 2004 Festival international du film d'histoire.