L'animation dans le documentaire d'histoire

L'animation dans le documentaire d'histoire

Débat

60 min.

 

Que ce soit pour traiter d’époques antérieures à l’invention du cinéma ou bien de sujets pour lesquels les images d’archives sont rares voire inexistantes, les producteurs et les réalisateurs ont de plus en recours au cinéma d’animation ou à l’image de synthèse pour des documentaires d’histoire. Quels procédés, quels partis pris esthétiques sont alors retenus pour respecter la réalité historique ? Comment se met en place la collaboration entre le réalisateur, l’animateur et l’éventuel conseiller historique ? Quelles incidences sur la fabrication du film (durée, coût) ? Sur sa réception par le public ?

Pour répondre à ces questions :

Emmanuel Blanchard. En 2013, il coréalise avec Nathalie Mars et Karim Miske la série documentaire Juifs et Musulmans – si loin, si proches, dans laquelle l’animation tient une place importante. Au Festival de Pessac, il présente Notre-Dame de Paris : l’épreuve des siècles, l’histoire du monument en images de synthèse.

Chochana Boukhobza, réalisatrice de Terezin, l’imposture nazie (en compétition panorama). Pour décrire le sort de déportés dans le camp de Terezin, elle a eu recours à l’animation de nombreux dessins d’enfants juifs.

Olivier Patté, animateur. Il réalise des séquences d’animation pour Le Procès Tehlirian (Bernard George, 2015), La Guerre des enfants  (Julien Nohan et Michèle Durren en 2017) et la série documentaire Les Routes de l’esclavage (Daniel Cattier, Juan Gélas et Fanny Glissant, 2018). Il développe son premier long métrage d'animation, Camarades, sur la déportation des Polonais par Staline pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Avec

Blanchard

Emmanuel Blanchard

Historien et réalisateur, Emmanuel Blanchard est l’auteur de nombreux documentaires : L’Affaire Kravchenko, (ARTE, 2009), la série documentaire Les Plages des sixties (ARTE, 2010), et avec Karim Miské, des mini-séries Musulmans de France, (France 3, 2010) et Juifs et musulmans, si loin, si proches (ARTE, 2014), vendue dans près d’une vingtaine de pays. Il est également le réalisateur des films Bokassa Ier, Empereur de Françafrique (Planete+, 2011), Le Diable de la République, 40 ans de Front National (France 3, 2012), Après la guerre, la guerre continue (France 3, 2015), La dernière marche ? (France 3, 2016). En 2017, il a signé pour France 3 Le Monde sous les bombes, de Guernica à Hiroshima (PRIX DU FIGRA 2017) qui a été diffusé dans 30 territoires. Il a aussi dirigé la collection Faits divers, l’histoire à la une, une série de 10 x 26’ consacrée aux grands faits divers de l’histoire, diffusée par ARTE en 2017. Notre-Dame de Paris, l’épreuve des siècles (95’, Program33), docu-fiction en animation 3D est son dernier film. Il sera diffusé prochainement sur France 2.

Chochana Boukhobza

Chochana Boukhobza

D’abord journaliste, elle publie de nombreux romans : Un été à Jérusalem ; Le Cri ; Métal ; Fureur ou récemment HK, l’histoire de Guy Brun. Parmi ses réalisations documentaires : Rawa Ruska, le camps des évadés (2015) ; Les petits héros du ghetto de Varsovie (2014) ; Un billet aller-retour (2005).

Patté

Olivier Patté

Réalisateur de film d'animation

Diplômé de l'ESAG Penninghen en 2003, Olivier Patté débute sa carrière comme directeur artistique vidéo dans une agence de design. Attiré par les projets expérimentaux, il est aussi VJ en projetant ses créations animées dans de grands clubs électro. En 2008, il co-fonde le collectif Moustache qui développe des films de commande à forte influence graphique. Ses courts métrages, Softwar et Thomas Haley, abordent le thème du documentaire sous une nouvelle forme, intégrant l'animation. En 2014, le court-métrage musical Invasion, animation en rotoscopie, est sélectionné dans de nombreux festivals à travers le monde. Depuis 2015, sa passion pour le documentaire se matérialise par la réalisation d'une séquence d'animation abstraite pour Le procès Tehlirian, puis La guerre des Enfants et enfin Les routes de l'Esclavage. Il développe actuellement son premier long métrage d'animation, Camarades, sur la déportation des Polonais par Staline pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Anaïs Kien

Anaïs Kien

Chercheuse en Sciences humaines, productrice à France Culture (La Fabrique de l'histoire).

L'animation dans le documentaire d'histoire

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme