Aztèques, Incas, Mayas… Histoire des peuples d’Amérique

Aztèques, Incas, Mayas… Histoire des peuples d’Amérique

Café historique

60 min.

«  Comment raconter l’histoire des peuples originaires du nord, du centre et du sud de cet immense continent américain, appelés «  Indiens  » par les conquistadores et missionnaires ? En ne se limitant pas à la seule période circonscrite aux sources écrites rédigées généralement par des chroniqueurs, des prêtres, des lettrés, fussent-ils d’origine indigène. Et en dépassant les barrières nationales, qui ne datent que du XIXe siècle. Carmen Bernand s’intéresse aux trajets et réseaux d’échanges, à la violence sacerdotale et au sacrifice, qui est la dette que les hommes payent pour vivre, à la force agissante des signes sacrés gravés, peints, modelés sur des supports variés, à la Montagne sacrée, source de vie, et enfin au chamanisme, arrivé en Amérique avec les migrations asiatiques préhistoriques. Coquillages, maïs, drogues, dieux ou temples ponctuent ce voyage qui nous entraîne sur la trace des Mayas, des Aztèques, des Incas et bien d’autres encore, depuis les origines jusqu’à la Conquête, de la période coloniale à la formation des États-nations modernes. » 

 

Dans son ouvrage Histoire des peuples d’Amérique. Itinéraires historiques et symboliques des peuples originels des Amériques, paru chez Fayard, Carmen Bernand propose une histoire magistrale et inédite des peuples originels de l’Amérique, et retrace ce que furent ces populations, leurs réseaux, leur civilisation et comment leur mémoire a marqué et modelé l’Amérique latine contemporaine.
La rencontre sera suivie d’une signature.

 

Avec

Bernand

Carmen Bernand

Professeur Emérite des Universités

 

Née à Paris, fille de républicains espagnols "sans papiers" arrivés en France avec la "Retirada", partie en exil en Argentine (Buenos Aires), un mois après sa naissance, grâce à l'aide de Pablo Neruda et d'amis français que son père, artiste peintre, connaissait depuis longtemps. Elle a vécu à Buenos Aires 25 ans;  c'est là qu'elle a appris le français et qu'elle a fait des études d'anthropologie à la Universidad de Buenos Aires, ayant eu la chance de bénéficier des meilleures années de cet établissement. En octobre de 1964, elle est venue en France pour une thèse avec M. Claude Lévi-Strauss (soutenue en 1970), suivie  d'une thèse d'Etat avec M. O. Dollfuss sur les indigènes de l'Equateur et les représentations du "malheur"  en 1980. Mariée en 1966 avec un hélleniste français et mère d'un garçon en 1972, Carmen Bernand est restée définitivement en France. En 1967 elle a été nommée par M. Alain Touraine au Département de Sociologie de l'Université de Nanterre Paris X comme assistante jusqu'en 2005, date de sa retraite en tant que Professeur. Parallèlement aux activités d'enseignante et aux obligations administratives, elle a poursuivi ses recherches sur les maladies et leurs représentations, commencées en Equateur, puis, dans une perspective historique, sur le monde colonial, les métissages et l'esclavage. Désormais elle travaille sur le monde pré-hispanique à partir de l'iconographie. Elle a pu bénéficier de plusieurs missions en Amérique Latine, USA et Europe, qui lui ont permis de poursuivre le travail de terrain et de documentation.

 

Carmen Bernand a publié 23 livres et un grand nombre d'articles sur ces sujets, en français et en espagnol, ainsi qu'un roman policier sur les Incas (publié au Mexique) et un recueil de poésie à paraître dans deux mois.

 

Aztèques, Incas, Mayas… Histoire des peuples d’Amérique

  • Jeudi 21 novembre 2019 - 10 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
  • En présence deCarmen Bernand

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme