Missing – Porté disparu

Missing

Missing – Porté disparu

Missing

Costa-Gavras

1982

122 min.

VOSTF

Palme d’or – Festival de Cannes 1982 

Chili, 1972. Un journaliste américain, Charles Horman et son épouse Beth, s’installent à Santiago. Le 11 septembre 1973, un coup d’état militaire éclate et Charles disparaît brutalement. Son père, Edmund Horman, homme d’affaire new-yorkais décide de venir en aide à sa belle-fille pour tenter de le retrouver…

Le 11 Septembre 1973, le gouvernement, légalement élu, du président Salvador Allende est renversé lors d’un putsch orchestré par les militaires chiliens avec le soutien des États-Unis. Le 17 septembre, Charles Horman, jeune journaliste américain, est arrêté à son domicile et ne donnera plus aucun signe de vie. Inspiré d’un livre enquête de Thomas Hauser (The Execution of Charles Horman) publié en 1978, Missing raconte le combat de son père Edmund pour connaître la vérité sur la disparition de son fils.

Au moment du tournage, de nombreux pays d’Amérique Latine (Salvador, Nicaragua, Argentine…) sont encore concernés par ces « disparitions forcées » sous des régimes dictatoriaux. Pour le réalisateur, ce qui importe c’est la « situation des disparus ». Il  se focalise donc sur l’histoire personnelle de Charles et la relation qui l’unit à son père, « la vieille génération face à la nouvelle ». Lorsqu’il arrive à Santiago, Edmund Horman (bouleversant Jack Lemmon), est en désaccord avec la manière de vivre de son fils. Peu à peu, il le redécouvre au contact de sa femme Beth et de ses amis. Dans son enquête, il est confronté à l’horreur et l’arbitraire dans un pays en plein chaos et se heurte aux mensonges d’une ambassade complice du pouvoir en place. Dans un style presque documentaire, Missing constitue un excellent témoignage sur le putsch et la répression. Dans ce film, au rythme soutenu, Costa-Gavras dépeint un drame familial et intimiste au cœur de la tragédie du peuple chilien tout en brossant parfaitement le fossé générationnel qui a marqué les années 1970.

Avec Missing, Costa-Gavras se rapproche des mouvements d’extrême gauche en pleine effervescence et affirme ses convictions politiques. Il rencontre le président Allende en 1971 lors d’un séjour au Chili. Soucieux du regard extérieur porté sur le Chili, le président lui propose alors de voyager quelques jours avec lui dans le pays « pour voir ce qui se passe, ce qui se fait, [et] dire en France et au monde que la démocratie au Chili existe toujours, qu’elle est voulue par tous, à commencer par lui-même ». L’année suivante, celui-ci sera même d’une aide déterminante pour le tournage d’État de siège au Chili. Ainsi, raconter l’histoire de Charles Horman est aussi pour le cinéaste une manière de rendre hommage au président Allende. 

Le tournage de Missing est un temps envisagé en Espagne mais il sera finalement tourné à Mexico City et Acapulco. Le Mexique leur offre une grande liberté d’action avec des décors et une architecture très proches de ceux du Chili. Lors du Festival de Cannes en 1982, le film recevra la Palme d’or et Jack Lemmon le prix d’interprétation masculine. – Frédérique Ballion

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Costa-Gavras

Année

1982

Titre original

Missing

Durée

122 minutes

Date Sortie française

Mercredi 26 mai 1982

Auteur(s) / Scénario

Costa-Gavras et Donald E. Stewart

Format de diffusion

Blu Ray

Détails

Interprètes

Avec Jack Lemmon (Edmund Horman), Sissy Spacek (Beth Horman), John Shea (Charles Horman), Melanie Mayron (Terry Simon), Charles Cioffi (Ray Tower)…

D'après

D'après le livre de Thomas Hauser

Direction photographie

Ricardo Aronovich

Montage

Françoise Bonnot

Couleur

Couleur

Distributeur

Universal

Musique

Vangelis

Son

Daniel Brisseau, José Antonio García

Producteur(trice)

Edward Lewis et Mildred Lewis

Pays

Etats-Unis

Critiques

 

Missing - Porté disparu

  • Samedi 23 novembre 2019 - 14 h 00

  • Cinéma Jean Eustache
Réserver en ligne

Le programme du Festival 2019

Tout le programme du Festival 2019

Télécharger le programme