Léon Trotsky, un homme à abattre

Léon Trotsky, un homme à abattre

Léon Trotsky, un homme à abattre

Marie Brunet-Debaines

2022

52 min.

VF

Le 21 Août 1940, Trotsky est assassiné à Mexico. Le tueur, Ramon Mercader, jeune communiste espagnol, est un personnage tout droit sorti d’un film d’espionnage. Il a été recruté en 1937 par les services secrets de Staline lorsque celui-ci a décidé d’éliminer Trotsky, cet opposant infatigable.

En 1940, à Mexico, le meurtre de Léon Trotsky marque l’aboutissement d’une opération minutieusement orchestrée depuis 1937. Après des années de haine et d’affrontements, Staline s’était enfin débarrassé de son pire ennemi. Comment cette opération spéciale - appelée « opération canard » - a-t-elle été mise en place ? Qui est Ramon Mercader, l’assassin de Trotsky ? Comment s’est-il fait embrigader par les services secrets soviétiques ? Après avoir été l’un des hommes les plus puissant de la révolution russe, Léon Trotsky est chassé de Russie en 1929, puis d’Europe par Staline qui veut assoir et sécuriser son pouvoir après la mort de Lénine en 1924. Tout au long de ses années d’exil, malgré la somme des épreuves traversées, Trotsky ne donne jamais l’image d’un homme dévasté. Il s’entête à résister, à lutter. C’est un combattant. Mexico est la dernière étape d’une errance d’émigré politique qui a mené le couple Trotsky successivement en Turquie, en France et en Norvège. Alors que la répression stalinienne s’intensifie dès 1936, Trotsky voit disparaitre ses plus proches collaborateurs et la quasi-totalité des membres de sa famille dans des circonstances dramatiques. L’étau se resserre, il est en danger et il le sait. Ce film restitue le parcours de deux hommes aux destins extraordinaires. Il nous révèle à la fois les dernières années de vie de Léon Trotsky au Mexique, la machination mise en œuvre par les services secrets soviétiques pour éliminer le plus fidèle opposant de Staline, et le chemin de vie à la fois chaotique et romanesque de Ramon Mercader.

Biographie du réalisateur(rice)

Marie Brunet-Debaines

Marie Brunet-Debaines

Marie Brunet-Debaines a tourné plusieurs films en Russie, dont L'Ombre de Staline (avec Thomas Johnson, sélection Prix du Documentaire historique, Pessac 2013) et La Toundra des enfants perdus (2011, avec Jérôme de Missolz). Depuis 2015, elle a écrit et réalisé trois documentaires pour la série Documania (Arte) : Kessel, un lion (2019) ; Antoine de Saint-Exupéry, le dernier romantique (2016) ; Françoise Sagan, l’élégance de vivre (2015). Elle a enfin tourné un documentaire avec Thierry Lhermitte en 2019, Les Chevaux du nouveau monde.

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Marie Brunet-Debaines

Année

2022

Durée

52 minutes

Auteur(s) / Scénario

Marie Brunet-Debaines - Documentaliste Mathilde Bracci

Format de diffusion

DCP

Détails

Direction photographie

Laurent Chalet

Montage

Denis Batardière, Susana Kourjian

Couleur

Couleur et N&B

Production

Compagnie des Phares et Balises - Jean Labib, Nathalie de Mareuil

Coproduction

Eklektik Productions, ZDF, ARTE, LCP-Assemblée nationale, RTBF

Musique

Eric Slabiak et Clément Garcin

Pays

France

Avec le soutien de

Taxshelter.be et de ING, du Centre National du Cinéma et de l'Image animée, de la Procirep - Société des Producteurs et de l'ANGOA - Avec la participation de Planète+ Poland, YLE

Critiques

Léon Trotsky, un homme à abattre

Réserver en ligne

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme