Journal d'une bonne, l'histoire de Félicité Lavergne

Journal d'une bonne, l'histoire de Félicité Lavergne

Journal d'une bonne, l'histoire de Félicité Lavergne

Valérie Manns

2022

53 min.

VF

Reconstitué à partir des nombreux témoignages, le film fait le récit de la vie de Félicité Lavergne devenue jeune bonne à tout faire en 1900. Une trajectoire, à la fois tragique et romanesque, emblématique de la condition des domestiques de cette époque.

À l'origine de ce film, le désir de raconter l'histoire de « gens de rien », celle des domestiques qui ont toujours été au service de ceux que l’Histoire a retenus : les bourgeois, les nantis, les patrons, les intellectuels : « ceux d'en haut ». Dans la France de 1900, il existe un million de domestiques en France : c'est le phénomène sociologique le plus important de la première moitié du XXème siècle. Un nombre qui ne sera plus jamais atteint. Pourtant on ignore tout de leurs vies. Félicité Lavergne quitte à quatorze ans sa ferme du Massif Central pour embrasser un destin tragique, romanesque, inédit. Fille de ferme, bonne à tout faire puis femme de chambre, à la campagne, à la ville, elle traverse la France du premier vingtième siècle avec courage et innocence. Elle découvre Clermont-Ferrand, Lyon, Paris, la Côte d'Azur. À chaque nouvelle place, Félicité affronte l'inconnu. Elle doit s'adapter à un nouveau lieu, une nouvelle façon de vivre. Elle souffre de solitude, d'enfermement tout en rêvant d'une vie meilleure. Grâce au témoignage écrit de sept bonnes, ce documentaire qui mêle archives et scènes d'évocations, dresse le portrait intime d'une "invisible" dans une France en plein bouleversement. Ce film raconte le poids d’une vie dure, violente, aux bonheurs conquis de haute lutte. C'est un film sur la condition féminine, sur la violence sociale, la domination masculine et bourgeoise.

Biographie du réalisateur(rice)

Valérie Manns

Valérie Manns

Après un parcours comme critique d'art et de théâtre, comme dramaturge (Théâtre National de la Colline, Le rêve d'un homme ridicule, Dostoïevski), comme auteure de théâtre puis comme scénariste de long-métrages, Valérie Manns écrit et réalise des documentaires politiques, historiques et sociaux depuis une dizaine d’années.

Parmi ses réalisations documentaires :

2021 : Le Ciel est à elles - Séance spéciale, Pessac 2022

2019 : Première année dehors, journal de bord

2018 : Catholiques de France

2016 : Messieurs les censeurs, bonsoir ! - Séance spéciale, Pessac 2016

2015 : Protestants de France - Séance spéciale, Pessac mars-avril 2016

2013 : Les Enfants perdus, une histoire de la jeunesse délinquante

2009 : Simone Veil, une loi au nom des femmes (auteure)

Fiche du film

Réalisateurs(trices)

Valérie Manns

Année

2022

Durée

53 minutes

Auteur(s) / Scénario

Valérie Manns

Format de diffusion

DCP

Détails

Interprètes

Anna Fournier dans le rôle de Félicité Lavergne

Direction photographie

Julien Bossé

Montage

Isabelle Martin

Couleur

Couleur et N&B

Production

Compagnie des Phares et Balises - Nathalie de Mareuil

Musique

Jérôme Rebotier

Son

Benoît Canu

Pays

France

Avec le soutien de

France Télévisions, du Centre National du Cinéma et de l'Image animée, de la Procirep - Société des Producteurs et de l'ANGOA

Critiques

Journal d'une bonne, l'histoire de Félicité Lavergne

  • Jeudi 17 novembre 2022 - 11 h 30

  • Cinéma Jean-Eustache
  • En présence deValérie Manns

Réserver en ligne

Patience... le programme complet de la 34e édition sera dévoilé en octobre !

Le programme du Festival 2024... prochainement !

Télécharger le programme